© 2023 by JANE BANKS PHOTOGRAPHER. Proudly created with Wix.com
 

Déontologie et

éthique professionnelle

 

d'après François daniellou

 

1. Clarté sur les objectifs, méthodes, outils, modalités de diffusion des résultats de l’intervention.

2. Orientation identique vis-à-vis de l’ensemble des interlocuteurs (principe d’équidistance).

3. Obligation d’œuvrer dans le sens d’une information/consultation des instances représentatives du personnel, lorsqu’elles existent, relativement aux interventions ergonomiques.

4.  Accord des opérateurs pour toutes observations ou mesures les concernant et validation des recommandations sur les situations de travail.

5. Retour prioritaire aux opérateurs des résultats des observations et validation des recommandations sur les transformations de leur situation de travail.

6. Discrétion sur les informations de nature personnelle (santé, appartenance politique ou syndicale...) recueillies au cours des observations. Autant que possible, restitution sous forme anonyme.

7. Obligation de réflexion sur les modalités d’exploration et d’utilisation des manifestations de la souffrance psychique au travail.

8. Pas de contribution à la mise en place de sanctions, notamment pour non respect du travail prescrit.

9. Obligation de faire connaître, dans tous les cas, à l’employeur et au médecin du travail, et, chaque fois qu’ils existent, aux représentants du personnel, les risques pour la santé, identifiés aux cours de l’intervention.

10. Obligation d’une réflexion sur une dynamique de compatibilité entre les recommandations ergonomiques et le développement économique de l’entreprise.

11. Respect du secret industriel.

12. Responsabilité de l’ergonome dans une anticipation raisonnable d’une utilisation détournées des résultats.

13. Pas de contribution à la sélection individuelle ou à la désignation personnalisée d’aptitudes. Orientation vers la prise en compte de la population la plus large possible.

14. Possibilité de refus d’une intervention.

 

 

Les interventions doivent se dérouler de manière participative, en intégrant les personnes au cœur des situations de travail problématiques et les personnes ressources, concernées par les projets.

 

Le travail réel est toujours placé au centre de l’analyse afin d’assurer la cohérence des propositions qui seront faites et les rendre pérennes.

 

Pour se donner les moyens de cette ambition, l’intervention sera construite sur mesure avec votre entreprise. La démarche associera les caractéristiques de l’Homme au travail et de l’activité, en adéquation avec les moyens disponibles.

 

L’intervention qui sera faite dans votre entreprise sera unique, en prenant en compte vos objectifs et le contexte dans laquelle l’entreprise évolue. Il s’agira de construire des solutions sur mesure grâce à une méthodologie qui s’ajustera à la situation.

 

Il est possible d’envisager des collaborations avec d’autres acteurs, en ayant votre approbation afin de co-construire des propositions durables, comme les Services Ressources Humaines, les Cadres de proximité, le Médecin du travail, le Service HSE, les Bureaux d’étude, et les fournisseurs.

 

Dans le cadre de la réalisation des interventions, une attention particulière est attachée au respect de la confidentialité des données recueillies dans votre entreprise, des situations problématiques ou des projets futurs vous concernant.